Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
oiseau2.png

Certaines mesures simples permettent de limiter l'expansion des espèces invasives.

 

 

1. Ne rejetez jamais dans le milieu naturel des végétaux ou des animaux achetés dans le commerce. En croyant bien faire, vous mettez en danger tout l'écosystème. Vos déchets verts doivent être compostés chez vous ou envoyés en déchetterie.


P7231533

2. Soyez vigilant lors de la plantation de nouveaux plants dans votre jardin. De nombreuses plantes invasives sont encore vendues en jardinerie !! Ainsi, consultez la liste des principales plantes invasives avant toute plantation.

 

3. Privilégiez les espèces locales pour embellir votre jardin, elles le transformeront en un véritable refuge pour la biodiversité. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ici une liste d'arbres et d’arbustes locaux. De plus, vous trouverez deux guides riches en conseils pour rendre votre jardin plus naturel : 

 

4. Vous pouvez essayer de détruire les espèces invasives présentes chez-vous. Tout d'abord, apprenez à les identifier avec certitude et consulter les conseils de lutte pour chaque espèce. Dans tous les cas, soyez très prudent avec les déchets de coupe des plantes envahissantes. Le plus sûr est de les brûler ou de les faire sécher au soleil pour éviter toute propagation. Enfin, sachez que la lutte contre les invasives est souvent un travail de longue haleine.

 

5. Votre terrain est peut-être en zone Natura 2000. Dans ce cas, la lutte contre les plantes invasives peut être subventionnée à 100 %. Pour en savoir plus, rendez-vous sur les pages dédiées.

 

6. Enfin, parlez-en autour de vous. Les espèces invasives sont un danger méconnu.

 

 <--------- RETOUR