Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
oiseau2.png

Le ragondin, tout comme le rat musqué, a été introduit en Europe pour des élevages destinés à la production de fourrure. Très prolifique (un couple peut engendrer 90 individus en 2 ans), le ragondin est considéré comme nuisible. Il s’attaque aux cultures et aux plantations, dégrade les berges, dérègle les écosystèmes et propage plusieurs maladies graves (leptospirose, douve, hépatite…).

 

distribution cages ragondins

 

Depuis 2015, pour réguler sa population dans l’Aulne et ses affluents, l’EPAGA a financé 3 campagnes collectives de piégeage avec l’appui de la FDGDON (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) et de la Fédération Départementale des Chasseurs du Finistère. 75 piégeurs volontaires ont déjà reçu une formation puis ont emprunté plus de 334 cages-pièges pendant les 4 mois que durent les campagnes. Grâce à leur implication, 1 504 ragondins ont pu être capturés.

 

L’EPAGA lance donc un nouvel appel à volontaires pour le piégeage aux abords du canal et des cours d’eau. Les cages seront prêtées de mars à juin 2018. Une prime de capture de 3 € par ragondin est prévue pour rembourser les volontaires des frais induits par le piégeage.

 

Deux soirées de distribution des cages sont organisées :

 

LANDELEAU
lundi 19 mars
de 18h30 à 19h00
devant la salle d’animation (près du collège)
58 rue Kreisker

PLEYBEN
lundi 26 mars
de 19h00 à 19h30
dans les locaux de la FDGDON
25 rue de la petite vallée
ZA du Drevers

 

L’enregistrement et la formation des nouveaux volontaires piégeurs se feront pendant les soirées de distributions.

 

Pour information, toute personne volontaire peut être « piégeur », le permis de chasse n’est pas nécessaire.

 

Le succès de l’opération dépend du nombre de piégeurs volontaires participants. Ainsi, l’EPAGA vous remercie par avance de diffuser l’information à un maximum de personnes.

 

Renseignements : Sylvestre Boichard (02 98 16 14 15, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)