Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
oiseau2.png

DBO5 :

Demande Biologique en Oxygène sur 5 jours - Quantité d'oxygène consommée en cinq jours par un échantillon dilué avec une eau saturée en oxygène, ensemencée avec des germes puis placée dans une enceinte thermostatée à 20°C à l'obscurité. Cette consommation est due à certaines matières organiques pour assurer leur dégradation par voie biologique.

DCE :

Directive Cadre Européenne sur l'Eau, adoptée le 23 octobre 2000 et publiée au journal officiel des communautés européennes le 22 décembre 2000. Elle définit un cadre pour la politique de l'eau, en instituant une approche globale autour d'objectifs environnementaux avec une obligation de résultats.

DCO :

Demande Chimique en Oxygène - Quantité d'oxygène consommée par l'ensemble des matières organiques ou minérales existant dans l'eau et oxydables à chaud par un excès de dichromate de potassium, en milieu acide et en présence de sulfate d'argent et de sulfate de mercure.

D.C.R. :

Les Débits d'Etiage de Crise : le D.C.R. est la valeur du débit en dessous de laquelle il est considéré que l'alimentation en eau potable pour les besoins indispensables à la vie animale et humaine, ainsi que la survie des espèces les plus intéressantes du milieu, ne sont plus garanties. Il s'agit d'un débit moyen journalier.
A ce stade, toutes les mesures de restrictions des prélèvements et des rejets doivent donc avoir été mises en œuvre.

Débit :

Volume d'eau qui traverse une section transversale d'un cours d'eau par unité de temps.

Débit d'étiage d'un cours d'eau :

Débit minimum d'un cours d'eau calculé sur un temps donné en période de basses eaux. Ainsi pour une année donnée on parlera de : débit d'étiage journalier, débit d'étiage mensuel (moyenne des débits journaliers du mois d'étiage).

Débit minimal :

Valeur de débit maintenu à l'aval d'un ouvrage localisé de prise d'eau (rivière court-circuitée,...) afin de garantir la vie, la circulation et la reproduction des espèces qui peuplent les eaux.
Ce débit minimal est au moins égal au dixième du module (au 1/40ème pour les installations existantes au 29/06/84) ou au débit entrant si ce dernier est inférieur. Le débit minimal est souvent appelé, à tort, débit réservé. Article L-232-5 du code rural.

Débit moyen annuel :

Débit moyen sur une année : il est obtenu le plus souvent en faisant la moyenne des débits moyens journaliers de l'année.

Déclaration administrative :

Procédure de police obligeant les particuliers désireux de mettre en place des installations, ouvrages, travaux et activités ayant notamment une incidence sur les eaux et les milieux aquatiques, à les déclarer préalablement au préfet à partir d'un certain niveau (seuils de prélèvement, rejet, dragage, rectification du lit...). Au delà d'un autre niveau supérieur, ces activités doivent faire l'objet d'un acte d'autorisation

Dévalaison :

Action pour un poisson migrateur de descendre un cours d'eau pour retourner dans un lieu nécessaire à son développement (lieu de reproduction ou de développement).

D.O.E. :

Débit d'Objectif d'Etiaqe : le D.O.E. est la valeur du débit d'étiage au point nodal au-dessus de laquelle il est considéré qu'à l'aval du point nodal, l'ensemble des usages est possible en équilibre avec le bon fonctionnement du milieu aquatique.

D.S.A. :

Le Débit Seuil d'Alerte : le D.S.A. est un débit moyen journalier. En de ça de ce débit, une des activités utilisatrice d'eau, ou une des fonctions du cours d'eau est compromise. Pour rétablir partiellement cette activité ou fonction, il faut donc limiter temporairement certains prélèvements, ou certains rejets. Dès que ce débit est atteint l'autorité préfectorale, déclenche, en liaison avec une cellule de crise et conformément à un éventuel plan de crise, les mesures de restriction nécessaires.

DUP :

Déclaration d'Utilité Publique.