Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
oiseau1.png

Eau de baignade :

Eaux ou parties de celles-ci (zone d'un plan d'eau...), douces, courantes ou stagnantes, ainsi que l'eau de mer, dans lesquelles la baignade est :

• soit autorisée par les autorités compétentes dans la mesure où elles satisfont à des normes européennes,

• soit n'est pas interdite et habituellement pratiquée par un nombre important de baigneurs.

Ecosystème :

Unité fonctionnelle de base en écologie résultant de l'association dynamique de deux composantes en constante interaction : le biotope et la biocénose et qui évolue en permanence de manière autonome au travers des flux d'énergie.

EH :

Equivalent Habitant - Quantité de matière polluante réputée être produite journellement par une personne (DBO5 de 60 g d'oxygène par jour).

Entretien des cours d'eau :

Ensemble des actions courantes et régulières visant à conserver d'une part les potentialités de l'écosystème : biotope, habitat et reproduction des espèces ; écoulement des eaux dans certains tronçons ; divagation du lit ; filtration des eaux, et d'autre part à satisfaire les usages locaux (navigation, loisirs, pêches, paysages,...) et à protéger les infrastructures et les zones urbanisées.

EPAGA :

Etablissement Public d'Aménagement et de Gestion du bassin versant de l'Aulne.

EPTB :

Etablissement Public Territorial de Bassin.

Eutrophisation :

Enrichissement des cours d'eau et des plans d'eau en éléments nutritifs, essentiellement le phosphore et l'azote qui constituent un véritable engrais pour les plantes aquatiques. Elle se manifeste par la prolifération excessive des végétaux dont la respiration nocturne puis la décomposition à leur mort provoquent une diminution notable de la teneur en oxygène. Il s'en suit, entre autres, une diversité animale et végétale amoindrie et des usages perturbés (alimentation en eau potable, loisirs...).

Expansion des crues :

Les zones d'expansion des crues sont des espaces naturels ou aménagés où se répandent les eaux lors du débordement des cours d'eau (lit majeur). L'expansion momentanée des eaux diminue la hauteur maximum de la crue et augmente sa durée d'écoulement. Cette expansion participe à la recharge de la nappe alluviale et au fonctionnement des écosystèmes aquatiques et terrestres.