Réduire la taille du texte Normaliser la taille du texte Grossir la taille du texte
oiseau2.png

Le territoire du SAGE de l'Aulne est intimement lié à la rade de Brest. D'ailleurs il n'y a pas de véritable frontière entre ces deux compartiments puisque l'eau des rivières se jette dans la rade et que le balancement des marées se fait ressentir jusqu'au centre de Châteaulin.

 

Paysages-EPAGA MG 7039

 

Description du milieu physique

 

La rade de Brest est un milieu marin semi fermé délimité à l'est par l'estuaire de l'Aulne et de l'Elorn et à l'ouest par le goulet de Brest, large de 1,8 km. La superficie de la Rade est de l'ordre de 180 km2.

La marée est le principal facteur régissant la courantologie, les vents et les débits fluviaux sont secondaires. Le courant peut atteindre 4 noeuds dans le goulet.

Cette forte courantologie permet un brassage relativement rapide des eaux telluriques avec la mer. Néanmoins des conditions particulières de crues en période de mortes eaux entraînent une dessalure accrue aux sorties des estuaires.

Le renouvellement des eaux de la rade s'effectue petit à petit par le jeu des balancements de marée. Selon un modèle développer par l'IFREMER, le temps de renouvellement des eaux de la rade serait de trois mois.

 

La rade au coeur de deux SAGE

 

Ce bassin marin, en fort lien avec les bassins versants l'entourant, demande une gestion particulière tant il est au coeur de nombreux usages, de nombreuses communes littorales et de l'intérêt porté par leurs habitants.

Si le SAGE de l'Elorn et celui de l'Aulne sont bel et bien distincts de par leur structure porteuse, leur historique et leurs enjeux, la rade de Brest apparaît néanmoins comme un véritable trait d'union entre les deux bassins. A ce titre, une commission Inter-SAGE a été mise en place afin de traiter de cet enjeu commun.